Analyse de projets

L'analyse de projets est une des activités traditionnelles du CAMECO. Les agences d'aide demandent l'avis du CAMECO pour l'évaluation des demandes de subvention qui leur sont adressées pour des projets dans le secteur des médias et de la communication. Cet avis est destiné à éclairer leur décision d'allocation d'un soutien au projet.

Parallèlement, nous aidons les partenaires locaux dans la préparation des dossiers qu'ils désirent introduire près des agences d'aide.

En 2015, le CAMECO a enregistré 396 demandes d'analyse et d'avis sur des dossiers. 20 agences d'aide, départements missionnaires de diocèses européens, procures missionnaires de communautés religieuses ou organisations non confessionnelles ont sollicité les services du CAMECO (256 dossiers). 140 dossiers proviennent directement de partenaires d'Afrique, d'Asie, d'Amérique Latine, d'Europe Centrale et de l'Est, du Moyen-Orient et d'Océanie, en vue d'obtenir un conseil dans l'élaboration de leur dossier. La part de ces « advice projects » n'a cessé d'augmenter ces dernières années. L'appui offert ainsi aux partenaires participe en fait au conseil et au renforcement des capacités. Cet accompagnement induit chez le partenaire une réflexion et une analyse de ses objectifs et des résultats attendus dans son contexte et son environnement. Le dialogue entre le partenaire et le CAMECO peut se transformer en un processus plus large de planification et d'évaluation.

L'analyse des projets tient surtout compte des aspects suivants :

  • le profil de l'initiative : mission et vision du projet et de l'organisation responsable, analyse des stratégies, publics cibles, les thèmes et contenus promus, etc. ;
  • l'environnement du projet : le contexte national ou régional, le paysage médiatique, l'existence d'initiatives concurrentes, l'environnement et la situation juridiques et légaux, etc. ;
  • la durabilité : structure de l'organisation, responsabilité et processus décisionnel, participation des parties prenantes, perspectives d'autoprise en charge à moyen et long terme, etc. ;
  • la compétence du personnel : qualification et expérience, plan de formation continue, etc. ;
  • les équipements : nécessité et adéquation du matériel et appareils, leur prix, la maintenance, etc. ;
  • la budgétisation et les aspects financiers ;
  • l'impact et les incidences pour les publics cibles et bénéficiaires, mais aussi toutes les parties concernées, ainsi que la pérennité de l'initiative au-delà du financement.